Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 octobre 2014

Attaquer le soleil

Lagneau.jpgAprès une exposition Masculin/masculin, assez décevante il faut bien le dire, la manifestation qui se tient actuellement au musée d'Orsay sur Sade renoue avec les grandes expositions transversales du musée telles L'Ange du bizarre (2013) et surtout Crime et châtiment (2010).

Sade. Attaquer le soleil est une exposition ambitieuse et captivante. Le nombre considérable d’œuvres présentées, la variété des supports, peintures, dessins, gravures, photographies, films, objets, la multiplication des salles avec coins et recoins dissimulés, les nombreuses et fulgurantes citations qui émaillent le parcours, noient quelque peu le visiteur mais pour son plus grand délice.

On songe aux plus belles réalisations dans ce genre comme Posséder et détruire : stratégies sexuelles dans l'art d'Occident au Louvre en 2000 ou Mélancolie. Génie et folie en Occident au Grand-Palais en 2005.

On espère que le catalogue, pas encore paru à l'heure où nous écrivons ce billet, sera à la hauteur de l'ambition du projet.

L'esprit du visiteur et son imaginaire sont sans cesse sollicités. La confrontation entre des œuvres de différents siècles est particulièrement séduisante. La Renaissance offre ici son visage le plus intriguant.

On regrettera peut-être que les thématiques ne soient pas présentées plus explicitement pour permettre de structurer davantage cette présentation fleuve des méandres mystérieux des pulsions humaines où se mêlent volupté et cruauté.

 

Mise à jour 27 décembre 2014

L'exposition a été assez peu appréciée en moyenne des historiens de l'art traditionnels (ce qualificatif n'est pas dans ma bouche une critique) : un compte rendu sévère et ironique se lit ici. D'autres amateurs y ont trouvé comme nous une grande satisfaction. On renverra à ce blog.

17 octobre 2014

Les jeudis de l'art (ICP) : L'Art et la guerre

Les Jeudis de l'art sont un cycle de conférences en histoire de l'art qui se tient le deuxième jeudi de chaque mois depuis maintenant quatre ans à l'Institut Catholique de Paris.

Cette année le thème est L'art et la guerre

JdA2014-15 - Affiche générale - L'art et la guerre_1.jpg

JdA2014-15 - Affiche générale - L'art et la guerre.pdf

Je prononcerai à cette occasion le jeudi 12 février 2015 une conférence intitulée :

Louis XIV sur le champ de bataille : la création d'une image de gloire

768.jpg

Charles Le Brun et Adam François Van der Meulen

Louis XIV devant Utrecht, Paris, musée du Louvre, inv. 27650

 

 

Les conférences ont lieu à 18h30 et sont ouvertes à tous.

Toutes les infos sur www.jeudisdelart.com.

08 octobre 2014

Réapparition d'un tableau de Noël-Nicolas Coypel

Un tableau important de Noël-Nicolas Coypel vient de réapparaître sur le marché de l'art. On ne connaissait jusqu'alors son existence que par une apparition furtive lors d'une vente au Dorotheum de Vienne, le 12 septembre 1957 (n°26). L’œuvre était reproduite dans le catalogue mais l'image en noir et blanc était médiocre.

Il s'agit de Vénus et ses compagnes, huile sur toile de 81 cm de haut sur 65 cm de large.

n-n coypel.jpg

Ce tableau est présent dans ma monographie consacrée à l'artiste (éd. Arthena, Paris, 2004) sous le numéro P33.

La composition est admirable par sa franchise et son élégance. L'exécution est remarquablement sensible et la touche de l'artiste se reconnaît immédiatement.

On soulignera le naturalisme de la représentation des corps féminin, celui debout mais aussi celui de la jeune femme allongée en bas à droite. Très caractéristique également est l'accord chromatique du drapé que tient Vénus, superposant sur une base rose des reflets jaune-orangé.

L'état de conservation semble excellent et visiblement la toile a été récemment restaurée.

La silhouette de Vénus est préparée par un dessin conservé à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (inv. n°715), pierre noire, sanguine et rehauts de craie sur papier gris.

D05.jpg

Le tableau sera proposé à la vente chez Sotheby's New York, le 29 janvier 2015. Nous remercions vivement Nancy Bialler, Senior Vice President chez Sotheby's New York (Old Master Paintings) pour la communication de cette information.