Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 janvier 2011

Versailles et la science

Il faut se précipiter au château de Versailles pour voir en ce moment l'exposition Sciences et curiosités à la Cour de Versailles. C'est une éclatante réussite !

Les expositions sur l'histoire des sciences et des techniques sont souvent difficiles à faire apprécier au grand public.  Ici, les commissaires ont réussi à traiter leur sujet de façon à la fois séduisante et convaincante. La scénographie particulièrement suggestive de Frédéric Beauclair entre pour beaucoup dans l'émerveillement que procure la visite. Très spectaculaire, souvent poétique, toujours inventive, elle permet au visiteur de parfaitement ressentir le caractère peu commun de l'aventure scientifique à Versailles.

Certains trouveront peut-être que cette mise en scène est un peu envahissante, qu'elle paraît chercher sans cesse l'effet, mais on ne pourra contester que celle-ci est toujours au service d'un propos et d'une démonstration. Et les démonstrations sont éloquentes.

Vue-d'optique-experience-aerostatique-faite-a-Versailles-le-19-septembre-1783-cl.055-ajm-Manai.jpg

Expérience aérostatique faite a Versailles le 19 septembre 1783

L'utilisation de technologies numériques de pointe participe par ailleurs à l'effort de pédagogie. Le site internet de l'exposition permet de retrouver plusieurs des vidéos présentées. Mais rien ne remplacera l'étonnante expérience de la salle d'introduction : une vision immersive dans le château, les jardins et les différents lieux de science, avec une présentation des principaux thèmes de l'exposition. Un modèle de réussite.

La thèse de l'exposition est très bien mise en valeur tout au long du parcours : il s'agit de faire découvrir au visiteur le rôle déterminant du château de Versailles dans l'histoire des sciences en France et en Europe, rôle qui avait été jusqu'alors largement négligé. Béatrix Saule, commissaire de l'exposition, explique ainsi que cette exposition a été l'occasion de réévaluer la place de Versailles comme lieu d'échange et d'expérimentation dans l'essor des sciences. Un champ immense de recherche s'ouvre désormais pour les historiens.

Miroir-ardent-a-Observatoire-de-Paris.jpg

Miroir ardent à l'observatoire de Paris

Les commentaires sont fermés.