Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 avril 2014

Mapplethorpe au Grand Palais

"I have boundless admiration for the naked body. I worship it..."

Le Grand palais présente une nouvelle exposition saisissante dans le petit espace où il avait présenté, il y a deux ans, la déjà très belle exposition Helmut Newton. Cette fois, nouveau photographe, il s'agit de Robert Mapplethorpe. L'accrochage, thématique, est particulièrement réussi. Sobre, puissant, élégant, racé, intense, intelligent, il sert admirablement l’œuvre aux mêmes vertus du grand photographe américain.

2014-04-02 010.jpg

2014-04-02 008.jpg

Les mises en regard entre nus et œuvres d'art photographiées, fleurs et sexes d'homme, religion et objectivité sont passionnantes.

Le photographe sera également célébré au musée Rodin dans une exposition qui ouvrira dans quelques jours à peine. Nous sommes impatient de découvrir la confrontation entre ces deux maîtres absolus de la plasticité masculine. Il y avait eu, il y a quelques années maintenant, une exposition passionnante à Florence sur un dialogue comparable : Mapplethorpe et Michel-Ange.

 

 

Les commentaires sont fermés.