Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 novembre 2011

Le musée de la Révolution française à Vizille

 

Vizille 1.jpg

Le beau château de Vizille abrite depuis 1984 le musée de la Révolution française. Le site, le bâtiment, les collections, la muséographie, le frisson de l'histoire que l'on y sent passer, font de ce lieu une réussite admirable.

Le musée est installé dans un beau château du XVIIe siècle, ancienne demeure des ducs de Lesdiguières. Il est entouré d'un grand parc dont le réaménagement récent concilie charme et modernité. 

La visite s'ouvre par une série saisissante d'espaces, d'escaliers et de salles creusés dans le rocher.

Y sont présentées plusieurs toiles de grand format consacrées à la Révolution française. Ce sont pour la plupart des dépôts de musées de région ou du château de Versailles. La muséographie est très inventive : les tableaux, souvent des compositions allégoriques, sont précédés d'une sorte de fossé, le béton et la pierre sont laissés bruts. Les cartels sont remplacés par des inscriptions de très grande taille.

La Révolution française étant un sujet immense, avant tout historique, et potentiellement très polémique, le musée a pris l'habile parti de l'histoire de l'art.

On trouvera sur ce site une présentation vidéo du musée par son directeur.

 

Vizille 4.jpg

 

Le château ayant été également la résidence d'été des présidents de la République entre 1924 et 1960, plusieurs œuvres évoquent cette période. Actuellement une exposition est même spécifiquement consacrée au sujet.

Il reste aujourd'hui principalement le très beau fumoir  aménagé dans le style Art Déco en 1927 par l'architecte Charles Halley. Dans une autre salle, se distingue une superbe tenture, Jets d'eau, 1925, d'après Edouard Bénédictus.

 

Vizille 5.jpg

 

Mais on reste surtout saisi par un tableau ovale, titré Jeunesse (vers 1926). L'auteur est une peintre femme bien mal connue, Mlle R.-M. Guillaume (1876-?). L'image évoque irrésistiblement le visage et la silhouette de Louise Brooks telle qu'elle rayonne dans Loulou (Die Büchse der Pandora / La boite de Pandore), film mythique de Georg Wilhelm Pabst (1929).

Vizille 6.jpg

Màj. lundi 21 novembre 2011 : on trouve toute une série d'images des collections du musée sur ce blog très recommandable.

 

 


 

 

17:13 Publié dans Musée | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.